Accomplir un projet

Lorsque les petites sœurs sont arrivées aux Philippines il y a 40 ans c’était,
à l’invitation de l’évêque  Benny Tudtud, pour  fonder une fraternité à Marawi
au sud de l’ile de Mindanao.
Mais sur la route, et pour diverses raisons,  elles se sont arrêtées dans la périphérie de Manille.

 

Envoyées par la communauté

 

Depuis quelques mois le projet initial s’est remis en route et Cécilia, Lilette, Séraphina sont arrivées à Masbate pour y commencer une fraternité en monde rural.

Que disent-elles de ces premiers pas?

 

 

 

 

Maison provisoire

S’installer :

Notre maison ne comporte actuellement qu’une seule pièce,
c’est là notre espace de vie communautaire.
Des travaux sont en cours pour aménager l’habitation dont
une chapelle ouverte à tous ceux qui voudront  venir.

Un jour de grand vent et de pluie,
seules quelques fuites d’eau ont traversé le toit en feuilles de palme,
cela nous a rassurées sur la solidité de la charpente.

 

 

A la pompe

Tâches familiales

Pour le moment nous allons chercher l’eau à la pompe en bas d’une côte.
D’ordinaire ce sont les enfants qui s’acquittent de cette tâche familiale.

Ces allées et venues nous donnent l’occasion de rencontrer les voisins,
de nous connaître, nous familiariser.

Dans les travaux d’aménagement, un forage est prévu afin d’avoir l’eau à
proximité et entretenir le jardin.

 

 

A contre courant

Ce choix de rejoindre le monde rural va à contre-courant des mouvements habituels,
les gens vont plutôt grossir les agglomérations déjà importantes.

S’effectue alors des déplacements réguliers de populations entre villes et villages,
et il en est de même pour nous par les visites de nos sœurs.

 

Le soir depuis la colline

Pourquoi tant de persévérance?

Partage
Nous avons choisi ce monde rural afin de partager la vie des paysans en précarité. Ils ne possèdent pas la terre qu’ils cultivent.

Simplicité
Ces familles n’ont pas grand-chose, l’essentiel pour le quotidien, cela permet de nous inscrire dans cette simplicité et sobriété de vie.

Prière
Notre maison pas trop proche des voisins, l’espace du jardin mis en culture… donnent un climat de silence, et allient travail manuel et prière. Ces aspects importants pour notre vie de fraternité, sont ouverts à ceux qui souhaitent les partager.

Ce chemin de vie veut aussi témoigner
de la richesse d’un quotidien ordinaire
de tant de gens, comme Jésus à Nazareth.

3 réflexions au sujet de “Accomplir un projet

  1. C’est beau les soeurs! C’est si important d’ être proche du monde rural, de ceux qui cultivent sans posséder. De cette nature et ce silence qui s’offrent sans contrepartie. Signe de cette gratuité de l’enfant de Bethléem offert sourire et bras ouverts. Bon vent de l’Esprit à vous
    Claire Emmanuelle.

Laisser un commentaire