Dans le secret du Père

Une insistance marque les textes choisis chaque année pour l’ouverture du Carême :

« Ton Père voit dans le secret ».

Par ces mots Jésus nous révèle sa manière d’être en relation avec son Père,
et… nouvelle extraordinaire : Il nous invite à cette même relation avec lui et son Père.


En esprit et vérité

Jésus nous met en garde sur des pratiques
-aumône, prière, jeûne –
qui aboutissent à une satisfaction de nous même.

« Qui veut se glorifier, qu’il trouve sa gloire en ceci :
me connaître, car je suis le Seigneur qui exerce la bonté. »
Du prophète Jérémie, 9, 23


Le connaître

Cela implique le détachement des idées que nous avons sur lui pour nous ouvrir à sa révélation,
sans cesse actualisée, dans l’ordinaire de nos vies.
Adorer Dieu en esprit et vérité, c’est chercher inlassablement à Le connaître.

« C’est l’amour qui me plaît et non les sacrifices,
la connaissance de Dieu et non les offrandes. »
Osée 6,6


« Le Seigneur qui exerce la bonté »

« Dieu seul est bon » nous dit Jésus en Marc 10,17

Tout au long de l’Évangile Jésus témoigne
de la connaissance qu’il a de Dieu, de sa bonté.
Parce qu’il est Père…
Un Dieu plein de sollicitude pour nous,
attentif à chacun comme un père veille sur son enfant.

« Vous n’avez qu’un Père, celui qui est dans les cieux ».
Évangile de Matthieu : 23, 9

Alors, le culte rendu à un Dieu lointain
devient une relation de l’enfant envers son Père.
Jésus nous en parle souvent dans l’Évangile,
parce que c’est ce qu’il vit lui-même.


Un nouveau culte ?

« Tu ne veux ni sacrifice ni offrande,
cela tu me l’as fait comprendre.
Alors j’ai dit : « me voici, je viens à toi. »

Mon Dieu je veux faire ce qui te plaît,
ta loi est au fond de mon cœur. »

Psaume 40, 7-9


Ta loi au fond de mon cœur

« Si nous prions, nous devons prier dans le secret,
parce que le Père qui est dans le secret nous écoute.

Si nous faisons l’aumône, il faut aussi le faire dans le secret ;
il faut que seul, le Père en soit témoin.

Et si nous jeûnons, il faut aussi
que ce soit uniquement pour faire plaisir à notre Père. »

Alors la religion parfaite s’exprimera par le souci de la volonté de Dieu. »

Milad, Un petit frère de Jésus

1 réflexion au sujet de “Dans le secret du Père

  1. Merci Milad.
    Moi, tout ce que je faisais de bien, j’aurais voulu que ça se voit.
    Je suis du genre à faire en sorte que les autres voient mes actes d’humilité.
    Union de prières
    Hélène

Laisser un commentaire