« Dieu accueille tout le monde »

Dans les jours qui suivent la mort et la résurrection de Jésus,
ses apôtres annoncent tout ce dont ils ont été témoins auprès
de lui durant sa vie et même après sa résurrection.

A qui est annoncée cette Bonne Nouvelle ?

 

Une invitation étonnante

Un jour, Pierre, un de ses Apôtres,
reçoit l’invitation d’aller chez un homme appelé Corneille.

Une invitation banale… si ce n’était que Corneille
est membre d’une puissance étrangère influente en terre d’Israël!
De plus Corneille n’est pas juif or un juif ne peut être ami
avec un étranger, ni entrer dans sa maison !

Qu’est-ce que tout cela veut dire ?
Remontons quelques heures auparavant.

 

 

Messagers de bouleversements

A Césarée, Corneille reçoit la visite d’un messager
qui lui annonce que Dieu accepte ses prières et les dons
qu’il fait aux pauvres d’Israël.

En effet Corneille, bien qu’officier romain, adore Dieu.
Corneille écoute et fait ce que ce messager lui demande :
envoyer des hommes convier Pierre à venir chez lui.

 

 

 

 

A Joppé, Pierre, alors qu’il est en prière,
reçoit une vision accompagnée d’une voix qui lui dit :
« Ce que Dieu a rendu pur, ne dis pas que c’est interdit ! »

« Que veut dire ce que j’ai vu? » se demande Pierre.

Tandis qu’il est plongé dans sa réflexion,
l’Esprit Saint vient l’avertir que trois hommes
le cherchent et qu’il doit partir avec eux.

Au même moment on frappe à la porte de la maison,
Pierre va ouvrir et part avec les trois hommes.

 

 

 

Deux groupes face à face

 

 

 

Devant sa maison, entouré de sa famille et de ses amis,
Corneille attend Pierre et dès qu’il l’aperçoit il part à sa rencontre.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pierre est arrivé conduit par les trois hommes
et accompagné de quelques croyants de son entourage.

 

 

 

 

 

 

 

Éveil

Après avoir entendu Corneille raconter son entrevue avec l’ange du Seigneur,
Pierre prend la parole :

« Vous le savez un juif ne doit pas être l’ami d’un étranger ni entrer dans sa maison.
Mais Dieu vient de me montrer une chose :

 

Maintenant je comprends que Dieu accueille tout le monde. »

 

 

 

Témoins de la Résurrection.

Et Pierre de continuer :
« Nous sommes témoins que Jésus, investi par la puissance de L’Esprit Saint répandu sur lui par Dieu,
est passé partout en faisant le bien.

Il a été supprimé, cloué sur une croix.

Mais le troisième jour, Dieu l’a réveillé de la mort
et lui a donné de se montrer à nous.
Il nous a commandé d’annoncer la Bonne Nouvelle :

Toute personne qui croit en Jésus
reçois par son Nom le pardon de tout mal.

 

Hormis l’icône de l’ange les images sont l’œuvre d’une petite sœur.