Raccourcis clavier: clef 0 direct au contenu, clef 2 direct au bas de page,clef 5

Petites Soeurs de Jésus

de Charles de Foucauld

Des textes de Charles de Foucauld...

Pauvreté, comme Jésus pauvre
(texte 5)


Charles, désire être pauvre, pour être pauvre, comme Jésus: c'est un besoin d'amour.

Avant d'entrer à la Trappe, il écrit:




cabane de Charles à Nazareth

Cabane de Charles à Nazareth


« Mon Dieu, je ne sais s'il est possible à certaines âmes de vous voir pauvre et de rester volontiers riches, de se voir tellement plus grandes que leur maître, que leur Bien-Aimé, de ne pas vouloir vous ressembler en tout, autant qu'il dépend d'elles, et surtout en vos abaissements; je veux bien qu'elles vous aiment, mon Dieu ( ... ) en tout cas, moi, je ne puis concevoir l'amour sans un besoin, un besoin impérieux de conformité, de ressemblance et surtout de partage de toutes les peines, de toutes les difficultés, de toutes les duretés de la vie...

 

Etre riche, à mon aise, vivre doucement de mes biens, quand vous avez été pauvre, gêné, vivant péniblement d'un dur labeur: pour moi, je ne le puis, mon Dieu... Je ne puis aimer ainsi...

« Il ne convient pas que le serviteur soit plus grand que le maître. »

(La Dernière Place, Nouvelle Cité 1974, p.175)






 

Le site de cette communauté religieuse est associé au site de l'Eglise Catholique de France: catholique.fr

Dernière mise à jour: le 20/10/2009

mentions légales © Tous droits réservés Petites soeurs de Jésus, de Charles de Foucauld