Confiantes et joyeuses

A l’aube de la Résurrection…

« Je viens vous demander de rester courageuses,
confiantes et joyeuses, de la joie du Seigneur,
qui peut très bien s’allier à la douleur que vous
devez partager avec le monde entier… »

 

Alléluia! Christ, vainqueur des ténèbres, est ressuscité!

« Le Christ est ressuscité!
Je voudrais vous transmettre la joie de Pâques, cette joie
fondée sur la pure foi dans l’Amour du Seigneur.

Mais n’ayez pas de peine si vous n’êtes pas encore arrivées
à cette joie si pure. Désirez-là en acceptant
l’obscurité de
la nuit, si la joie pascale n’a pas pu
faire complètement
disparaitre leurs ombres…

Moi aussi en cette aube de Pâques, j’ai le cœur
tout déchiré entre la souffrance et la joie
.

La vraie joie de Pâques, sans ombre, c’est au ciel que nous
l’aurons parce
qu’il n’y aura plus aucune souffrance à
partager autour de nous avec tous ceux que nous aimons. »

 

Lettres de Petite sœur Magdeleine en 1952.

 

 

1 réflexion au sujet de “Confiantes et joyeuses

  1. merci pour ces deux derniers articles nous donnant des extraits très bons, très parlant de petite soeur Magdeleine

Laisser un commentaire