Déclaration d’impôt

 

Aux prises avec sa déclaration d’impôt,
Andrée se tourne vers les petites sœurs
de sa fraternité de Toulouse.

 

 

Après de nombreuses années hors du pays il n’est pas facile,
pour Andrée et tant d’autres, de se mettre au courant des
diverses démarches administratives françaises.
Comment remplir ces formulaires, d’autant plus que la plupart,
aujourd’hui, sont informatisés?

 

 

 

Frustrations

  • La frustration s’installe quand à chaque démarche les sigles,
    identifiants, mots de passe… sont inévitables et que ce que
    l’on croyait « facile » devient un parcours semé d’embuches.

A quoi fait référence cette demande ? Que veut dire ce mot?
Si je ne suis pas de cette catégorie qu’est-ce que je réponds?…

  • Frustration de redevenir comme un enfant démuni devant son papier
    et acculé à demander de l’aide aux uns et aux autres, pour comprendre
    et essayer de remplir le formulaire.

 

 

Blocage

Cette démarche sur internet pour remplir la déclaration d’impôt a fini par se bloquer.
Une seule solution rejoindre le Centre des Finances Publique du secteur.
Andrée s’y rend avec Monique

Lorsque nous poussons la porte,
nous sommes impressionnées par la foule qui remplit le hall d’entrée.
A droite et à gauche, dans des espaces limités par un cordon,
des gens assis patientent en vue d’un entretien en bureau.

 

 

Devant nous, la file d’attente d’une trentaine de personnes
se dirige doucement vers les hôtesses d’accueil.

 

 

 

 

Un vide à remplir?

Nous entrons dans cette file, l’attente un lieu de vide à remplir?
temps privilégié pour s’énerver, zapper sur son portable?
ce peut être aussi celui d’une prise de conscience d’Etre !

 

 

 

 

 

Flash d’intériorité

Andrée dit :
« Voilà tous ces gens qui comme moi ont besoin d’aide,
ils ne savent pas comment éclaircir leur situation.
Je vois des personnes originaires d’autres pays,
pour elles la langue est un nouvel obstacle,
d’autres semble démunies…

Dans cette simple démarche qui pourtant me coûte,
je retrouve la solidarité humaine, « l’Etre Avec » de
notre choix de vie, je suis bien à ma place ! »

 

 

 

Laisser un commentaire