« Nous voulons voir Jésus »

Des Grecs venus se joindre à la foule des Juifs rassemblés à Jérusalem pour la Pâques,
demandent à Philippe, un des apôtres de Jésus:

« Nous voulons voir Jésus »

Informé par ses disciples, Jésus répond et anticipe sur ce qui est en train d’arriver…

Oui ils vont le « voir »

Ils vont le voir, de leurs yeux, dans les prochains événements
Ils vont le voir, avec leur être profond, s’ils s’ouvrent à la révélation.
Car à ceux là, tout autant qu’à ses disciples, Jésus parle de sa gloire :

« Voici venue l’heure où le Fils de l’homme doit être glorifié ».

Humble gloire !

« Nous voulons voir Jésus »
Pour donner du fruit le grain est semé en terre

Sitôt faite cette annonce, Jésus poursuit de manière bouleversante;
il prend comme symbole le grain tombé en terre qui ne peut germer et porter du fruit que s’il meurt.

Humble trajectoire actualisée par l’entrée, dans Jérusalem,
de Jésus monté sur un ânon.
Ce jour là il est acclamé, et les jours prochains il sera jugé et
condamné à mort.

Il sera acclamé…
Un simple ânon comme monture…

Père glorifie ton Nom

La Gloire de Dieu n’a rien à voir avec nos gloires humaines.

A celle et celui qui veut suivre Jésus il n’y a pas d’autre chemin : renoncer aux gloires du monde quelles qu’elles soient, et recevoir avec confiance et joie, Celle qui vient de Dieu.

Le grain ne peut germer que s’il est tombé en terre

La gloire n’est pas dans la souffrance ou la mort elle même, elle est dans la vie surgie de ce qui peut paraître une fin.

« Il y a autour de nous bien des critiques.
Il y en a toujours eues mais on a l’impression que peut-être,
elles ont actuellement plus de poids.
Que chacune remplisse généreusement et humblement sa tâche
quotidienne sans s’inquiéter de ce qu’elle entend dire.
Le Seigneur, qui nous a toujours protégées, ne nous abandonnera pas. »

Petite sœur Magdeleine 1959

Laisser un commentaire