Quel est mon désir?

 

Désir de rencontrer les autres, de s’ouvrir à une autre culture…

Sarojni, petite sœur originaire de l’Inde, découvre le continent Sud Américain
et plus particulièrement le Mexique. Tout un autre monde !
Un cheminement qu’elle nous partage.

Sarojni et Giuseppina

 

Grace  à l’accueil chaleureux de mes sœurs,
je me suis sentie vite à l’aise, heureuse d’être là.

 

Ce déracinement est une expérience importante pour moi.
Je remarque, que quelque soit le pays, le continent, assurer
son quotidien et celui de sa famille reste la préoccupation
de toute personne.

 

 

 

 

 

 

 

Pannes sur la route

L’esprit et le cœur ouverts ne suffisent pas pour aborder de tels changements.
Je suis tombée en panne plusieurs fois, à cause de la langue.

Quelle fatigue de ne rien comprendre.
Avec les cours d’espagnol, ça va venir petit à petit, alors patience.

 

La vie du marché

 

 

Apprendre autrement

Laissez-moi vous dire ce qui m’a aidée à entrer dans cette nouvelle vie…

 

Observer :

J’ai regardé les autres autour de moi,
et j’ai choisi ce qui était
le mieux pour avancer sur mon chemin.

 

 

Les trams toujours pleins

 

– J’ai vu mes sœurs aînées  fidèles, engagées, travailleuses.
– J’ai vu au marché les vendeurs qui se démènent,
– et aussi les personnes qui se précipitent au travail,
– les bus qui ne se vident jamais,
– les parents avec leurs enfants, etc.

Quelle bonne école pour aborder une nouvelle vie.

 

 

 

 

Participer aux célébrations
Participer :

Participer à des célébrations traditionnelles, à des groupes de partage…
autant d’occasion de rencontrer les autres et de mieux se connaître.

 

Travailler

Employée quatre heures par semaine dans une famille, principalement pour
le ménage,  j’éprouve la satisfaction de participer à notre vie économique.
De temps en temps, avec petite sœur Giuseppina, je vais aussi faire la
vaisselle dans une salle des fêtes.

 

 

Partager avec les autres

Quel est mon désir profond ?

Habituée à une vie régulière, j’ai été surprise par l’absence
de célébration durant le temps du confinement.

Ce fut une expérience unique et une question pour moi :

« Quel est mon désir profond ? »

 

 

 

Je remercie Dieu qui donne, à travers tout changement,
l’occasion de nous ouvrir, d’évoluer.
Quand nous nous vidons,
Dieu nous remplit de quelque chose de nouveau.

Je prends ce temps comme une grâce pour apprendre plus…

 

Laisser un commentaire