Variété de couleurs

« J’ai aimé cette variété de styles, de couleurs de spiritualité… »

 

Christiane, petite sœur à la fraternité de Lyon 8eme,
participait, en août dernier, à un temps spirituel proposé
par les membres laïcs des Fraternités Charles de Foucauld.

C’était en Ardèche près du Monastère de Notre Dame des Neiges.

 

Se mettre à l’écoute

« A l’écoute de Jésus de Nazareth »

Il y avait le thème proposé : « A l’écoute de Jésus de Nazareth »
et son vécu proprement dit durant cette semaine spirituelle.
C’est sur cette réalité que Christiane s’est ouverte au questionnement.

 

 

 

 

 

Cheminer ensemble

 

 

S’ouvrir à la création

Le cadre de Notre Dame des Neiges permet une belle coupure
d’avec la ville ou du cadre habituel de la vie courante :

Paysages vallonnés, forêts, calme, bruits de la nature…
tout cela facilite le recueillement, l’intériorité.

 

 

 

 

 

 

Lancement du thème de la journée

S’ouvrir au changement

Après la prière du matin, une personne du groupe d’animation
lançait le thème de la journée.

Les interventions variées, puisque préparées chaque jour
par des personnes différentes, étaient données par des femmes,
cela changeait des intervenants masculins qu’on écoute
plus souvent dans les retraites.

J’ai aimé cette variété de styles, de couleurs de spiritualité,
que je retrouvais le soir dans nos partages de fraternité.

 

 

 

 

Au service les uns des autres

 

S’ouvrir à une autre rencontre

L’ensemble du groupe s’est partagé en cinq fraternités.

Cette organisation permet de garder une proximité,
une continuité dans les partages journaliers.

Elle permet aussi une prise en charge des tâches matérielles à tour de rôle,
une autre manière de se connaître que par les discussions spirituelles.

 

 

 

 

J’ai aimé la liturgie créative,
la journée de désert,
les veillées de fête…

et, l’après midi,
de prendre le temps de dessiner,
d’apprendre des chants, la prière gestuée.

 

 

Temps de la fête

S’ouvrir à une autre communauté humaine

Vivre des expériences comme celle-ci, où l’on se mélange;
personnes de différents états de vie, m’inspire et m’encourage.

Dans une communauté, avec une même règle de vie, un langage propre…
le risque est de se replier sur une certaine expérience de vie entre soi.

Ces occasions de croiser d’autres regards, pour qu’ils se complètent,
me semblent indispensables et souhaitables.

 

 

 

 

 

 

« N’ayez pas peur d’aller de l’avant…
Restez libres des liens avec des œuvres et des choses,
libres pour aimer ceux que vous rencontrez,
partout où l’Esprit vous conduit.
Libres pour voler, libres pour rêver. »

Pape François aux petites sœurs

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire