Vénérable

Le 6 novembre 1989 Petite Sœur Magdeleine voyait son attente enfin exaucée.

Quelle attente !

Déjà en 1966 elle écrivait :

« Tous ceux qui sont au ciel m’appellent.
Pourquoi Seigneur me fais-tu attendre si longtemps
cette rencontre si ardemment désirée?

Je veux tout ce que tu veux. Partir ce soir, demain…
Vivre encore autant que tu le voudras même si,
intérieurement, tout mon être aspire à toi.
Personne ne sait,
personne ne voit tout le secret de cette union avec Toi.

Mon Jésus tant aimé, j’ai dû rester si longtemps sans
venir me reposer à tes pieds. Mais j’étais avec toi
quand même et tu étais avec moi…
Personne ne peut savoir l’intensité de cette attente. »

Un exemple proposé…

Le samedi 13 octobre, le Pape François, au cours de l’audience, a autorisé la Congrégation pour les Causes de Saints à promulguer le Décret concernant:

  • La Servante de Dieu, Magdeleine de Jésus, Fondatrice de la Fraternité des Petites Sœurs de Jésus, comme « Vénérable ».

Lorsqu’une personne est déclarée « Vénérable » par l’Église Catholique, c’est uniquement la vie de cette personne qui est proposée aux croyants afin d’être prise comme exemple, sans qu’aucun culte ne lui soit rendu.

Laisser un commentaire