Bergers et Mages

« La Parole est venue dans son peuple, certains l’ont reçue et croient en elle.
A ceux là, la Parole donne le pouvoir de devenir enfants de Dieu. » (*1)

 

Des bergers, des mages, nous dit l’Évangile, ont voulu voir
et se sont mis en route …

 

« Dieu veut nous donner une Fraternité aux visages multiples,
c’est notre futur comme le futur du monde » (*2)

 

 

Un matin inhabituel

Un matin de novembre dans la fraternité
des petites sœurs étudiantes à Lyon….

Ce samedi matin, il n’y a pas cours,
après la messe de 7 h 30 nous nous retrouvons
autour d’un petit déjeuner fait de brioche et
de confiture maison, de miel et de fruits.

Habitude ? Non ! Il y a une bonne raison à cela.

 

 

 

Une bonne raison !

Aujourd’hui nous fêtons Élisabeth de Hongrie dont Elzbieta porte le nom.
Plus que l’anniversaire c’est le prénom qui est marqué dans sa famille.

 

 

 

 

 

 

 

Les traditions

Autour de la table la discussion va bon train à propos
des manières de célébrer les fêtes de nos différents pays.

Anna nous parle des brioches et petits pains
confectionnés à certaines occasions en Allemagne,
de la joie à peindre des œufs au moment de Pâques.

Mélanie raconte celles de son pays le Cameroun, mais
aussi la préparation, dès la mi-novembre,
des biscuits de Noël à Strasbourg : joie d’une œuvre
commune pour la famille, la communauté.

 

 

 

Appartenance à un peuple

Lorsque Elzbieta ouvre le paquet envoyé par sa grand-mère,
voici de nouvelles découvertes sur les traditions ;
si les friandises et autres divers cadeaux apportent l’air du pays,
suscitent les commentaires et explications…
c’est  aussi quelque chose des racines d’un peuple que l’on découvre.

 

 

 

 

 

« Là où nous accueillons l’autre,
à la fois comme autre et comme semblable,
nous touchons la présence du Seigneur.

Notre commune humanité,
peut tenir debout à travers toutes sortes
d’obstacles et d’épreuves,
car elle a son fondement en Celui qui nous rassemble. »
(*2)

 

Textes en italique :

*1 Évangile de Jean, 1, 11-12

*2 Documents de la Fraternité des Petites Sœurs, lors d’une relecture internationale en 2017

 

Laisser un commentaire