Étape de vie

Rassemblées de différentes régions de France et du monde pour vivre ensemble l’étape de la vieillesse,
les petites sœurs de Toulouse constatent, avec un certain humour, leur dépouillement humain et la
conquête permanente pour la vie.

Un constat:

Énumérons quelques aspects de cette étape que tant d’autres personnes expérimentent:

  • Tous les petits changements d’horaires, de lieux, de réunions… troublent les rythmes, déstabilisent.
  • L’audition et la vue, moins précises, nous jouent des tours cocasses dans les relations au quotidien.
  • La mémoire s’amuse à cache cache avec les informations reçues, les dates à retenir, les objets…
  • Les articulations manifestent, parfois vivement, leur besoin d’attention, de renouvellement…
Où sont passées mes clés?

Allons-nous en rester là?

A la porte de la chapelle…

Si nous en restons à toutes nos limites,
qui sont bien réelles par rapport à hier,
nous glissons vers le regret, la nostalgie,
la tristesse alors qu’il reste de nouveaux
chemins à parcourir.

Nous ne pouvons plus nous activer dans
un « faire », n’est-ce pas temps d’accentuer
l' »Être »?

C’est Lui qui habille les fleurs des champs de beauté

« Ne vous faites pas de souci pour votre vie,
Dieu sait ce dont vous avez besoin. »

Évangile de Mat 6, 25-33

Dans ce partage attentif reviennent souvent
les mots d’ « Enfance spirituelle », un des aspects
importants de notre charisme.
Nous avons cherché, désiré… cette enfance spirituelle,
nous aurait-elle façonnées, un tant soit peu, tout au long du chemin sans que nous le percevions ?

C’est Lui qui nourrit les oiseaux

Continuité et renouveau

Le confinement, nos propres limites, entrainent une diminution des relations. Si on y regarde de plus près on s’aperçoit qu’elles ne sont pas absentes, elles se sont adaptées au réel!

Aujourd’hui nous avons besoin de soins, d’assistance ménagère, d’aide dans nos démarches informatiques et administratives, de relais pour la mobilité… Toutes ces personnes qui interviennent à nos côtés, sont des relations humaines qui demandent notre attention et nous permettent en même temps de rester ouvertes au monde actuel.

… et administratives.
Démarches spirituelles…

Si notre désir d’un « vivre avec » marque notre chemin de Fraternité, peut-être s’accentue-t-il dans un « comme » à l’étape des fragilités, notamment celles de l’âge.

Dans le prochain article nous poursuivrons sur les points forts qui nous aident dans cette étape du vieillissement.

3 réflexions au sujet de “Étape de vie

  1. Merci pour votre réflexion. Moi qui me sentais isolée, je réalise que je suis entourée, que j’ai des gens à porter en moi, à écouter. Ma présence au monde s’adapte à ma réalité.

  2. Je cherchais un témoignage sur les petites soeurs de Jésus, en particulier sur petite soeur Annie de Jésus décédée en août 2018. Voilà que je trouve votre message. Il contient les mots que je cherchais.
    Parler à tous ceux qui se sentent isolé, (mot plus tendre que le mot exclus) voilà un geste contemporain attendu par beaucoup de gens et créateur de richesse.

  3. Merci Monique pour ce partage, à chaque étape nous pouvons choisir la vie, l’être… et rendre grâce pour les cadeaux de la vie, les amis, la beauté!

Laisser un commentaire