« J’arrive chez toi ! »

« J’arrive chez toi ! »

Premier jour pour s’accueillir

 

 

Ils ne se connaissaient pas et pourtant cette affirmation semble aller de soi !
On y perçoit une familiarité sous-jacente, une attente mutuelle.

Comment, qui, pourquoi accueillir et être accueilli?
Comment passons-nous de la simple rencontre à l’hospitalité?

 

 

Au début du mois d’août, en Haute Savoie,
nous étions une trentaine de personnes,
réparties en quatre fraternités,
à marcher, méditer, partager sur ce thème de l’hospitalité.

Une hospitalité mise en œuvre entre nous qui arrivions de divers coins de France et de Belgique.
Sept enfants, venus avec leurs parents, ont apporté leur joyeuse participation.

 

 

 

Sous la fraîcheur des arbres !

 

En chemin…

Après la prière du matin, en route pour une marche silencieuse et méditative
L’Évangile, lu avant de partir, habite notre pensée et notre cœur.

Hospitalité dans l’accueil du rythme de chacun,
s’attendre, s’encourager, partager les provisions…

 

 

 

 

Une fraternité au cours d’un partage

Première pause

Après une heure et demie de marche: une pause.
Voici le temps du partage de cette Parole de Dieu
qui imprègne notre vie, l’éclaire,
nous pousse en avant.

Les choix de vie de chacun,
à travers les obstacles et les bonheurs
sont des témoignages d’espérance.
Telle une discrète hospitalité : l’écoute, l’ouverture…

 

 

 

 

 

Petite sieste

Refaire ses forces

Après le pique nique,
tandis que Jean Pierre, notre guide,
prépare la suite du parcours pédestre et spirituel,
quelques uns récupèrent des forces.

Hospitalité dans notre être : Corps, âme, esprit…

 

 

 

Sur le chemin : une chenille

 

Hôtes de la création

La majesté des montagnes,
la variété des plantes, fleurs, arbres…
l’abondance d’animaux petits et grands…

Et nous, simples humains,
Hôtes du monde,
faisons  partie de cette création.

 

 

 

 

 

Pour la Gloire de Dieu
Contemplation
Hôtes de la création

 

 

 

« Laissons Jésus achever le miracle,
en transformant nos communautés et nos cœurs
en signe vivant de sa présence qui est joyeuse et festive,
car nous avons fait l’expérience que Dieu est avec nous,
parce que nous avons appris à l’héberger parmi nous. »

Pape François 2018

 

 

Laisser un commentaire